Permettre la participation socioéconomique et sociale : une contribution à la stabilisation d'une région en crise, le Caucase du Nord

 

En automne 2019 a commencé une nouvelle phase du projet de formation du DRA dans le Caucase du Nord. En plus du travail de soutien aux créateurs·rices d'entreprise et d'orientation professionnelle, on renforce le secteur de l'animation socio-éducative interethnique ainsi que le soutien aux femmes. Le projet dans cette région existe déjà depuis 2007. Vous pouvez trouver des informations sur le projet précédent ici et dans la brochure pour les dix ans du projet.

      Russisch

Allemand                      Russe

Stabilité sociale grâce aux perspectives économiques

„Comment puis-je créer une entreprise ? “ - „Concours du meilleur plan d'affaires“ ou „Femme d'affaires et mère“ : ces mots-clés, et d'autres encore, caractérisent les activités du projet en Tchétchénie et en Ingouchie de 2019 jusqu'en 2021. En coopération avec nos partenaires régionaux nous soutenons la création d'entreprises, l'orientation professionnelle des élèves et des jeunes diplômés ainsi que la participation des femmes au marché du travail. De plus, nous apportons notre contribution à l'établissement d'un centre de coworking dans la capitale tchétchène Grozny (comme déjà auparavant à Nazran, en Ingouchie).

Animation socio-éducative comme contribution à la prévention des conflits et à la réconciliation interethnique

En plus du soutien socioéconomique, il sera réalisé un vaste programme d'animation socio-éducative. Il s'agit, entre autres, de manifestations de promotion de l'engagement volontaire dans le domaine social et environnemental, d'un programme de formation pour des multiplicateurs de l'animation socio-éducative dans le domaine de la tolérance et de la lutte contre la discrimination, d'un voyage d’étude en Allemagne pour des acteurs·rices de l'animation socio-éducative.  

 

 

Contexte : Le Caucase russe entre le conflit et la stabilisation

Le Caucase russe a une longue et douloureuse histoire de conflits et de pauvreté économique. Les déportations massives sous Staline, les deux guerres en Tchétchénie dans le passé récent et la situation sécuritaire encore tendue ont laissé des traces profondes dans la région. Beaucoup de gens souffrent d'un manque de perspectives économiques et, par conséquent, d'un manque de reconnaissance sociale. Cela conduit souvent à la frustration et parfois aussi au refuge dans le fondamentalisme religieux ou ethnique. Les activités du projet, de 2019 jusqu'en 2021, doivent contribuer à promouvoir de manière ciblée le grand potentiel positif de la région et de ses jeunes.

Nous remercions nos sponsors

      

Contacts

 
Roman Elsner - manager du projet (DRA, Berlin)

Jacob Riemer - coordinateur du projet (DRA, Berlin)
jacob.riemer@austausch.org